Faire des schémas pour les cours de philosophie

J’utilise depuis peu le logiciel de dessin intégré à GoogleDocs. Il est très facile d’emploi et permet de réaliser des schémas clairs, que l’on peut intégrer ensuite sur son site et partager avec ses élèves.

Voici par exemple le schéma que je propose à la fin de mon premier cours sur le bonheur et le désir (vous pouvez consulter ce cours sur le site).

Est-ce que vous faites vous aussi des schémas dans vos cours ? Dans quelle situation : en fin de cours ? pour analyser un texte ? pour présenter la philosophie d’un auteur ? Je vous propose de partager ici vos schémas ou bien vos idées sur ce point.

EDIT : Pour l’année 2011-2012, je m’efforce de faire pour chaque point important un schéma de synthèse. Si cela vous intéresse, allez consulter le blog de l’année 2011-2012.

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Les commentaires et les pings sont actuellement fermés

9 Commentaires »

 
  • Je n’ai pas précisé dans mon billet quel usage je fais des schémas. Comme vous pouvez le constater, le premier schéma que vous pouvez voir ci-dessous est destiné à fonctionner comme synthèse d’un cours, comme fiche de révision pour les élèves.
    Il m’arrive également d’utiliser un schéma pour présenter la philosophie d’un auteur. J’ai par exemple (sur papier pour le moment) des schémas très denses sur la philosophie d’Épicure et sur Freud. Ce genre de vue synoptique me semble bien à même de faire comprendre la cohérence de la pensée d’un auteur sur tel ou tel point précis.
    Enfin, pour dégager la logique d’un texte ou d’une argumentation, je trouve la schématisation très utile.
    Il y a toute une réflexion sur les schémas dans les recherches sur le critical thinking et sur la logique informelle. Dans le passé, j’ai utilisé les schémas en arbre de Blackburn (un exemple ici), mais je ne suis plus convaincu de l’efficacité d’une telle représentation avec des élèves de terminale.

  • Cher Professeur,
    Je suis convaincue que traduire un cours de philo par un schéma mental c’est rendre actif l’esprit en stimulant l’expression personnel de chacun car la personne se trouverait nécessairement , et ce fut mon cas, dans une sorte de libre-obligation de faire appel à ses capacités d’analyse de synthèse…etc pour reconstruire avec des phrases…etc, cet énigme qu’est ce squelette ou schéma porteur de sens.

    • Tout à fait ! C’est d’ailleurs pour cela que je trouve ce type de représentation très utile pour faire le résumé d’un cours. Je conseille à mes élèves de faire des fiches sous forme schématique, afin qu’ils puissent ensuite faire appel comme vous le dites à leurs capacités d’analyse et de synthèse, pour reconstruire le cours à partir du schéma.

  • lahaix dit :

    Bonjour Monsieur,
    Je suis venue sur votre site par hasard en faisant des recherches sur internet (je cherche des cours de philosophie de terminale en plus de mon cours au lycée pour mieux comprendre). Je suis tombée sur ce schéma qui m’a permis de comprendre aussitôt tout ce que je n’arrivais pas à saisir. Est-ce que vous allez en mettre d’autres par la suite ? sinon, pouvez-vous me dire où je peux trouver des ressources aussi synthétiques que cela ?

    • Merci beaucoup pour votre commentaire. Je suis ravi d’apprendre que ce schéma vous a été utile. J’utilise d’autres schémas dans le cadre de mon cours, mais je n’ai pas beaucoup de temps pour essayer de les mettre en ligne. J’aurais peut-être du temps pendant les vacances pour actualiser le site à ce niveau-là, revenez me voir à ce moment-là !
      Sur le côté droit de votre écran, vous verrez une liste de liens vers des sites d’introduction à la philosophie qui proposent tout un tas de ressources intéressantes. Si vous aimez ce qui est visuel et synthétique, le site de M. Jourde vous plaira certainement.

      • lahaix dit :

        Merci beaucoup Monsieur de m’avoir répondu. Je suis allée sur le site de M. Jourde comme vous me l’avez conseillé et effectivement, celui-ci me plaît beaucoup. Je reviendrai de temps en temps sur le vôtre pour voir si vous l’avez actualisé. Merci beaucoup.

  • thierry dit :

    Merci pour votre excellent site, ainsi que les liens (site François Jourde ).Hélas,je n’ai pas pu suivre un cursus scolaire de philosophie ,j’y suis revenu ensuite (épistémologie plus particulièrement ) .Un prof de philo m’avait invité à poursuivre des études de philo , cette remarque m’a motivé pour m’intéresser à cette discipline.
    Je crois que vos élèves ont beaucoup de chance, vous leur présentez une méthode attrayante ,on sent votre passion de transmettre. Vous dites « schéma mental c’est rendre actif l’esprit en stimulant l’expression personnel de chacun » ,j’ai expérimenté cela à travers les hupomnêmata.
    Vous proposez,Monsieur,et vous en êtes certainement conscient, encore plus que la stimulation de l’expression personnelle mais si on suit Foucault dans sa description des hupomnêmata ou il s’agit de « rassembler ce qu’on a pu entendre ou lire, et cela pour une fin qui n’est rien de moins que la constitution de soi ».Je crois que vous participez très bien à la constitution intellectuelle et humaine de vos élèves.J’aurais apprécié beaucoup de faire parti de vos élèves ,mais grâce au net ,c’est un peu ça.je possède un petite expertise dans les outils de présentation du net ,je serais ravi de vous aider dans votre noble tâche.

  • M. DIOUF dit :

    M. Cédic Eyssette, je suis un prof de philosophie, formateur, également; et je suis intéressé par votre méthode qui repose sur la schématisation de cours de philosophie. J’avais l’idée en tête, quand j’ai rencontré votre méthode. Si je peux recevoir quelques exemples sur la philosophie, sur la dissertion et le commentaire, je serais très reconnaissant et je le suis dèjà. Bien des choses à vous…